Brezhoneg Bro-Vear

Brezhoneg > Galleg

plas

Stummioù : blas ; blasoù ; flas ; flasoù ; plas ; plasoù ;

place

Ah ya, aze zo plas da skrivañ marteze.

A ya, ahé zo plas te skwivañ matéé.

Ah oui, là il y a la place pour écrire peut-être.

Plac'h, 1925, Trezelan (Bear) (dastumet gant Riwal)

Oh ya, heu, nann, dek a vije peogwir e oa plas da lakaat tregont asambles quoi ma kerez e-barzh ar regenn.

O ya, eu, nann, deg vijé, pegur oa plas te laket trégon sam(l)es quoi, ma kées, bah rigienn.

Non, il y en avait dix, puisqu'il y avait la place d'en mettre trente, si tu veux, dans une rangée.

Plac'h, 1946, Pederneg (dastumet gant Riwal)

Neuze 'h aent en o flas.

Neuhé 'h ènt 'n o vlas.

Alors elles allaient à leur place.

Plac'h, 1925, Trezelan (Bear) (dastumet gant Riwal)

Daou-ugent moc'h... daou-ugent krennard ma kerez da wellaat, 'meump plas da lakaat kement se, ha neuze 'meump soñjet, ah 'h amp d'ober un esae, 'h amp da wellaat daou-ugent evel se, ha...

Dow-ugen moh… dow-ugen krènnart, ma kées, de wèllaat, meum plas de laket kémé sé, a neuhé meum joñjet, a, 'h am d'or 'n êsè, 'h am de wèllaat dow-ugen vesé, a…

Quarante porcs... Quarante jeunes porcs, si tu veux, à engraisser. Nous avions la place d'en mettre autant, et donc nous avons pensé : Ah, nous allons faire un essai, nous allons en engraisser quarante comme ça, et...

Plac'h, 1946, Pederneg (dastumet gant Riwal)

Ne gleve ket kalz met ingal eo. Bepred e vije war ar plas, e vije lavaret, huchet dezhañ petra... ma vije ezhomm da lavaret dezhañ petra a vije ezhomm d'ober quoi.

Glêwé ke kals, mè ingal è. Bopet vijé war plas, vijé laat, guchet téañ pra... ma vijé émm de laat téañ pra vijé émm d’or quoi.

Il n'entendait pas bien, mais peu importe. Il était sur place en tout cas, on lui disait, on lui criait ce que... s'il y avait besoin de lui dire ce qu'il fallait faire.

Plac'h, 1925, Trezelan (Bear) (dastumet gant Riwal)

n'eus ket a blas e-barzh ken

[nøs kə blɑs bars ken]

il n'y a plus de place dedans

Manuel Aofred, 1931, Bear (dastumet gant Tangi)

n'eus ket a blas ken

[nøs kə blɑs ken]

il n'y a plus de place

Lusien Karluer, 1928, Bear (dastumet gant Tangi)

abalamour da gaout plasoù

[blɑ̃m tə gɑ:t 'plɑso]

dans le but d'avoir des places

Manuel Aofred, 1931, Bear (dastumet gant Tangi)

amañ zo plas da glozañ traoù, amañ zo frankiz

[’ɑ̃mɑ̃ zo plɑs tə ’glo:zɑ̃ trɛw ’ɑ̃mɑ̃ zo ’vrɑ̃ŋkis]

ici il y a de la place pour ranger des choses, ici il y a beaucoup d'espace [c'est spacieux]

Manuel Aofred, 1931, Bear (dastumet gant Tangi)

ret e vo kaout plas dezhe lec'h all neuze

[rɛ vo kɑ:t plas tɛ: le̞h al 'nœhe]

il faudra leur trouver de la place ailleurs alors

Paotr, 1915, Bear (dastumet gant Tangi)

dam, neuze ne vije ket bet a blas 'ba 'n iliz

[dɑ̃m 'nœhe viʒe kə be blɑs bah 'ni:lis]

et bien, alors il n'y aurait pas eu de place dans l'église

Manuel Aofred, 1931, Bear (dastumet gant Tangi)

ne oa ket a blas 'ba an oto ken

[wa kə blɑs bah 'noto ken]

il n'y avait plus de places dans la voiture

Paotr, 1968, Bear (dastumet gant Tangi)

ha plas da c'hoari ha traoù

[a plɑs tə hwɑj a tɾɛw]

et de la place pour jouer et tout

Lusieñ Minous, 1926, Bear (dastumet gant Tangi)

pevar blas kwa

[ˌpɛwaʁˈblɑs kwa]

quatre places quoi

Lusieñ Minous, 1926, Bear (dastumet gant Tangi)

plas d'un den da dremen kwa

[plɑs tən de:n də 'dɾemɛn kwa]

de la place pour un homme pour passer quoi

Lusieñ Minous, 1926, Bear (dastumet gant Tangi)

Met sañset ne oan ket heu... plac'h da vezañ pinijenn kement-se. Ah nann. Nann nann, ma skol a vije mat quoi. Ya. Ma blasoù e-barzh ar skol e vije première pe deuxième karje ordin.

ma blasoù [mə 'blaʃo]

Mais normalement je n'étais pas du genre à être en punition tant que ça. Ah non. Non, non, mon école était bonne [= j'avais de bons résultats]. Oui. Mes places à l'école étaient presque toujours première ou deuxième.

Plac'h, 1925, Trezelan (Bear) (dastumet gant Riwal)

endroit

'h eo distro an dour deus serten plasoù zo

[hɛ 'disto ən du:r døz 'sɛrtən 'plɑso zo]

l'eau est détournée de certains endroits

Roje Dollo, 1932, Bear (dastumet gant Tangi)

ne chomemp ket ouzhpenn ur miz 'ba 'r pep plas

['ʃõmɛm kə spɛn ə mi:s bar pop plas]

nous ne restions pas plus d'un mois dans chaque endroit

Jañ Bihan, 1918, Bear (dastumet gant Tangi)

peogwir e veze bet deus petore plas, ar plas-mañ-plas, ne oa ket mat, ne oa ket e-lec'h all

[pə’gu:r viʒe bet dəs ’petɛj plɑs ˌplɑsmɑ̃’plɑs wa kə mɑ:d wa kə le̞h ɑl]

puisqu'il y en avait de quel endroit, de tel ou tel endroit, ce n'était pas bon, il n'y avait pas ailleurs [de pommes à cidre]

Lusien Karluer, 1928, Bear (dastumet gant Tangi)

bepred a-wezhioù ec'h arru blasoù da...

['bopəd 'we:ʒo hɑj 'blɑso də]

toujours est-il qu'il arrive parfois que des maisons...

Roje Dollo, 1932, Bear (dastumet gant Tangi)

ne vo ket tommoc'h 'ba ur plas evit 'ba ur plas all

[vo kə 'to̞mɔh bah plɑs wid ba plɑs al]

il ne fera pas plus chaud à un endroit qu'à un autre [dans la maison]

Plac'h, 1937, Bear (dastumet gant Tangi)

ha du-hont 'ma ur plas gast eu... labourat douar a oa evel simant

[a ’dy:ən ma plɑz gɑst ə la’bu:ɹəd ’du:aɹ wa wɛl ’zimɑ̃n]

et là-bas c'était un endroit merdique euh... travailler la terre qui était comme du ciment

Lusieñ Minous, 1926, Bear (dastumet gant Tangi)

emploi

Feiz, darn anezhe a oa re yaouank c'hoazh da vont da labourat ma kerez, da heul ar baotred a-hend-all d'ar park ha tout an traoù-se, ha evel se feiz e vijent rekouret kaout plas evel se, d'ober un tamm a dout quoi.

Fé, darn nè oa ré yowank hoas de von de labouret ma kées, de heul botet hèndall de park a tou 'n trèw-sé. A vesé fé vijènt rikouret kaout plas vesé, d'or un tamm dout quoi.

Ma foi, certains étaient encore trop jeunes pour aller travailler, si tu veux, avec les hommes aux champs et tout, et alors ça les arrangeait d'avoir une place [un emploi] comme ça, à faire un peu de tout.

Plac'h, 1925, Trezelan (Bear) (dastumet gant Riwal)