Brezhoneg Bro-Vear

Brezhoneg > Galleg

unan

Stummioù : unan ;

un

Ret e vo din esa ober unan da welet ivez.

Réd vo din êsa or un de wèlet ie.

Il faudra que j'essaie d'en faire un aussi pour voir.

Plac'h, 1925, Trezelan (Bear) (dastumet gant Riwal)

Aze 'teus un asied brav da lakaat ar seurt-se avat. Ret eo din tapout unan all abalamour din da reiñ anezhañ dit avat.

Ahé teus 'n asiet braw de lakat sort-sé ha. Réd è din tab un all bañw tin da rèiñ néañ dit hat.

Tu as là une belle assiette pour mettre ça. Il faut qu'en j'en prenne une autre pour te la (re)donner.

Plac'h, 1925, Trezelan (Bear) (dastumet gant Riwal)

Ya, kar, bepred a-wezhioù pa ne vije ket 'met unan o vont da c'horo daouzek pe bevarzek buoc'h...

Ya, ka… boped (a)wêjo, pé vijé ke mèd un von te horo dowzek pé barzek buh…

Oui, car parfois, quand il n'y avait qu'une seule personne pour traire douze ou quatorze vaches...

Plac'h, 1925, Trezelan (Bear) (dastumet gant Riwal)

Me 'mije 'met aon ordin, o welet unan pennbouzellet e-traoñ, sac'h ha tout.

Mé mijé méd owen ordin, wéld un pinbwêlet ntrow, zah a tout.

Moi je n'avais toujours qu'une crainte, c'est d'en voir un dégringoler en bas, avec son sac et tout.

Plac'h, 1925, Trezelan (Bear) (dastumet gant Riwal)

Unan bras mat aze ?

[yn bɾɑːs mat ˈɑe]

Un grand là ?

Paotr, 1951, Bear (dastumet gant Julien)

unan tev mat, stummet mat

[yn tew mat ˈstumət mɑːd]

[On dit ça de] quelqu'un qui est costaud, bien portant.

[en etat vat]

Paotr, 1951, Bear (dastumet gant Julien)

Unan bihan evel-se nez ezhomm da gousket.

[yn ˈbiən vəˈsɛ ne eːm gouskət]

Un petit comme ça a besoin de dormir.

Paotr, 1951, Bear (dastumet gant Julien)

Hopala ! arri a zo unan da welet ac'hanomp ! Arri a zo unan ! Arri eo l'inspectrice ! Arri eo le chef de chantier ! Arri eo la directrice !

[opəˈla ˈaj zo yn də wɛl ɑ̃m ˈaj zo yn ˈaj ɛ lɛ̃spɛktʁis ˈaj ɛ chɛʃ də ʃɑ̃tje ˈaj ɛ la diʁɛktʁis]

Tiens donc on a de la visite ! Voilà que quelqu'un arrive ! L'inspectrice est là ! Voilà le chef de chantier ! Voilà la directrice !

Paotr, 1951, Bear (dastumet gant Julien)

Kar domaj eo dihuniñ anezhe c'hoazh quoi hañ. Unan bihan evel-se nez ezhomm da gousket. (T: Ya.) Adkargañ e baterioù... (T : Ya avat ma e neus ezhomm...) D'ober las goude ! (T : Teir eur e neus ezhomm hañ.) D'ober las goude !

[kɑ ˈdomaʃ ɛ diˈvyni nɛː wɑːs kwa ɑ̃ yn ˈbiən vəˈsɛ ne eːm gouskət – atˈkaʁgɑ̃ i baˈtʁijo - ˈdobəʁ lɑːs ˈgude – ˈdobəʁ lɑːs ˈgude]

Car c'est dommage de devoir les réveiller. Un petit comme ça a besoin de dormir. (T : Oui.) Recharger ses batteries... (T : Oui s'il a besoin... ) Pour chahuter, semer la pagaille ensuite ! (T : Il a besoin de trois heures hein.) Pour chahuter après !

Paotr, 1951, Bear (dastumet gant Julien)

Park kongar a zo unan ma faotr.

[paʁk ˈkɔ̃gaʁ zo yn mə voːt]

Il y en a un qui s'appelle le champ de Kongar mon gars (?).

Paotr, 1951, Bear (dastumet gant Julien)

Daou bred gant unan ?

[dow bʁeːd gɑ̃ yn]

Deux repas en un [dis-tu] ? [sauter un repas]

Paotr, 1951, Bear (dastumet gant Julien)

Miret... miret e int sur a-walc'h met gouzout pelec'h emaint ne oaran ket hañ pe emaint 'ba ar maeri pe 'ba... 'ba Sant Brieg. Unan daou a zo (?).

[ˈmiʁə ˈmiʁəd iɲ ˈzywɑh mɛ gut plɛʁh mɑ̃ɲ waˈʁɑ̃ kəd ɑ̃ pe mɑ̃ɲ ba ˈmɛʁi pe baː pe ba zɑ̃ ˈbʁiək yn dow zo]

Ils sont conservés sans doute mais qu'en à savoir ou je ne sais pas hein s'ils sont à la mairie [de Bear] ou à Sant Brieg. Un des deux (?).

Paotr, 1951, Bear (dastumet gant Julien)

Gwelet frazennoù all...

quelqu'un

hañ, me a oa bet unan o welet ac'hanon an deiz all, 'na graet ur c'hachenn emezon-me, 'na roet anezhi din, ma debret re goude.

Añ, mé oa béd un wèled añon 'n dial, na gwèt c'hachenn moñme, na roet nèi din, ma dèbet ré goudé.

Quelqu'un est venu me voir l'autre jour, il avait fait un gâteau, dis-je, il me l'a donné et j'avais trop mangé après.

Plac'h, 1925, Trezelan (Bear) (dastumet gant Riwal)

1. 'Tije ur vatezh pe unan bennaket ordin. 2. Ur vatezh, ya. 1. Beñ ya. E-kichen me 'mije den ebet... 2. Unan deus ar bourk a-hont a deue a-wezhioù, pa vije muioc'h d'ober

1. Tijé vates pé un bénnaked ordin. 2. Vates, ya. 1. Beñ ya, kichen mé mijé dén bét. 2. Un deuz bourk awon dé (a)wêjo, pé vijé muoh d'or.

1. Tu avais toujours une servante ou quelqu'un. 2. une servante, oui. 1. Ben oui. Alors que moi je n'avais personne. 2. Quelqu'un du bourg là-bas venait parfois, quand il y avait plus à faire.

1. Plac'h, 1946, Pederneg
2. Plac'h, 1925, Trezelan (Bear)
(dastumet gant Riwal)

loustic

Gwelet an tem An dud dispar

hoñ a oa unan c'hoazh

[hɔ̃: wa yn hwɑs]

ça c'était une sacrée encore

Paotr, 1931, Bear (dastumet gant Tangi)