Brezhoneg Bro-Vear

Brezhoneg > Galleg

pousetenn

Stummioù : pousetenn ;

poussette

hag ur wech all 'h aen d'ober ko... d'ober komisionoù, tout, Frédérique 'deus baleet anezhañ ivez, 'h arrie ar sul beure, Frédérique, ha... ha... ha neuze 'h ae da... da... d'ober... d'ober he gomisionoù neuze gant... neuze, « bon, tu emmènes Philippe avec toi », hag ur wech 'ma kollet ur rod pousetenn, oh non de Die ! rue Anatole Le braz, hag eñ a oa ponner-mat hañ ! gros-mat e oa, ponner e oa, hag o tougen anezhañ war ma vrec'h hag ar bousetenn 'ba an... oh ! c'est pas... « ha me 'h an... 'h an da... mont... o tont da... dont da ti ar garagiste aze, eñ marteze a depanno ac'hanon », « ce n'est pas notre boulot » 'na lâret Kariou din, « n'eo ket... c'est pas mon boulot ça, mais pour une fois je vais quand même me... vous dépanner », dreset 'na anezhi din hañ !

[a weʒˈɑl hɛn do̞ːʁ ko do̞ːʁ komiˈsjɔ̃no tut - fʁedeˈʁig døz baˈleːəd ˈneːɑ̃ ˈie - ˈhɑjɛ zyl ˈbœːʁə fʁedeˈʁik a a a ˈnœːhe he̞ də də do̞ːʁ do̞ːʁ i gomiˈsjɔ̃no ˈnœːhe gɑ̃n ˈnœːhe ... - a weʃ ma ˈko̞ləd ə ˌʁo̞ˑd puˈsɛtən - o nɔ̃ de ˈdiːe - ... - a hẽ wa ˌpɔ̃nəʁˈmɑd ɑ̃ - gʁosˈmɑd wa ˈpɔ̃nəʁ wa - a ˈtuːgən ˈneːɑ̃ waʁ mə ˈvʁeχ a buˈsɛtən bah ən - ... - a me hɑ̃n hɑ̃n tə mɔ̃n tɔ̃nt tə dɔ̃n tə ti gaʁaˈʒist ˌɑhe̞ - hẽ mɛˈtehe deˈpɑno ɑ̃w - ... na lɑːʁ kaˈʁiːo dĩ - ˈne̞ kə ... - ˈdʁesəd na nɛj dĩ ɑ̃]

et une autre fois j'allais faire les courses, tout, Frédérique l'a promené aussi, elle arrivait le dimanche matin, Frédérique, et... et... et alors elle allait à... à... faire... faire ses courses alors avec... alors, « bon, tu emmènes Philippe avec toi », et une fois j'avais perdu une roue de poussette, oh non de dieu ! rue Anatole Le braz, et lui était très lourd hein ! il était très gros, il était lourd, et le portant sur mon bras et la poussette dans le... oh ! c'est pas... « et moi je vais... je vais à... aller... venant de... venir chez le garagiste là, lui peut-être me dépannera », « ce n'est pas notre boulot » que m'avait dit Cariou, « ce n'est pas... ce n'est pas mon boulot ça, mais pour une fois je vais quand même me... vous dépanner », il me l'avait réparé hein !

Lusien Karluer, 1928, Bear (dastumet gant Tangi)