Brezhoneg Bro-Vear

Klask

Kavet zo bet 2 frazenn.

ma dad ha ma vamm, feiz, pa oa... pa oa o eured, e oa tad ma dad ha neuze e oa ar c'hoar d'hom vamm, e oant intañv o-daou, hag a-benn c'hwec'h miz goude e oa eured an daou all, e oant en em lakeet asambles, met e oa pemzek vloaz pe c'hwezek vloaz etreze, met ar re-seoù en em gleve paotr-kaezh, ne oa ket ezhomm da lâret mann ebet hañ

[mə dɑ:d a mə vɑ̃m fe: pe wa pe wa o ’œ:ɾət wa tɑ:d mə dɑ:d a ’nœ:e wa hwɑ:ɹ dɔ̃m vɑ̃m wɑ̃ɲ ’intɑ̃w o’do̞w a bɛn ’hwɛhmiz ’gu:de wa ’nœ:ɾə ndo̞w al wɑ̃ɲ nɔ̃n la’ke:ə ’sɑ̃məs mɛ wa pɛm’zɛgla pe hwe’zɛgla ’tɾe:ɛ mɛ zew nɔ̃n ’glɛwɛ pot’kɛ:s wa kəd em də lɑ:ʁ mɑ̃n’bed ɑ̃]

mon père et ma mère, ma foi, quand c'était... quand c'était leur mariage, il y avait le père de mon père et une soeur de ma mère, et ils étaient veufs tous les deux, et six mois après il y avait le mariage des deux autres, ils s'étaient mis ensemble, mais il y avait quinze ans ou seize ans entre eux, mais ceux-là s'entendaient mon pauvre, il n'y avait pas besoin de dire quoi que ce soit hein

Roje Buzulier, 1948, Plûned (dastumet gant Tangi)

hag a-benn ur pennad goude e oa en em lakeet war e gont

[a bɛn 'pɛnə 'gu:de wa nɔ̃n la'keə war i gɔ̃n]

et un bout de temps après il s'était mis à son compte

Ifig Raoul, 1933, Bear (dastumet gant Tangi)

Kavet zo bet 2 frazenn.