Archives de
Mois : février 2017

Petore brezhoneg evit an dazont ?

Petore brezhoneg evit an dazont ?

 

‘Meus aon he deus ar yezh a gelennomp gwallefedoù war ar pezh a glaskomp ober.  A-hervez e vezer o saovetaat ar brezhoneg. Kavet a ra din e reomp muioc’h sin evit ne delc’homp anezhi en he sav, en gwirionez. Ha kement-se dam d’ar yezh a gasomp war-raok. Kentoc’h evit adperc’hennañ ur benveg eskemm en deus an Emsav choazet da stummañ un arouez identitaer.

Lire la suite Lire la suite

Voulons-nous sauver le breton ?

Voulons-nous sauver le breton ?

 

Et si beaucoup de ce que nous faisions pour la langue bretonne ne rimait à rien ? J’entends par là, sommes-nous certains des effets positifs de notre action collective en faveur de la revitalisation de notre langue ? J’ai malheureusement de mon côté de sérieux doutes. Je pense que le breton actuellement enseigné (dans les écoles, les cours du soir, les formations pour adulte) est problématique. Je pense, et je ne suis pas le seul, qu’il est un frein au seul objectif qui vaille dans notre situation, celui de la resocialisation de la langue.

A l’heure où des universitaires tentent de tirer la sonnette d’alarme, où le milieu occitaniste prend la question à bras le corps à la suite du texte remarquable d’Eric Fraj, où les Corses mettent en œuvre une stratégie de revitalisation originale, allons-nous faire comme si de rien n’était et continuer dans l’impasse actuelle ?

J’aimerais par ce texte inviter à s’interroger sur les conséquences de certaines de nos pratiques pédagogiques quant à la langue que nous promouvons. N’oublions pas que la langue bretonne de demain, c’est la langue que nous enseignons aujourd’hui. Dès lors, il importe de réfléchir sérieusement à ces questions essentielles, bien que trop peu posées dans le contexte actuel de déficit de réflexion collective : Dans quel but sauver le breton ? Pour parler avec qui ? Au fond, quelle langue voulons-nous sauver ?

Lire la suite Lire la suite

Al loened-mor (skritelloù) / Les animaux marins (affiches)

Al loened-mor (skritelloù) / Les animaux marins (affiches)

Dre emañ Bear pell a-walc’h deus ar mor ne ‘meump ket dastumet kalz tra war ar sujed-se. Se zo kaoz ‘meump kavet mat mont da glask pelloc’h anvioù al loened-mor. Neuze ‘meump savet un daolenn gant tremen 200 anv implijet e-barzh parrouzioù aodoù Bro-Dreger, tennet deus al lec’hienn Ichtyonymie bretonne (gant asant renerien al lec’hienn-se). Diwar an daolenn-se ‘meump savet div skritell gant al loened-mor anavezetañ.

Bégard se trouvant relativement loin de la côte, notre collecte est assez pauvre pour tout ce qui a trait au vocabulaire marin. Nous avons donc tiré profit du site Ichtyonymie bretonne (avec l’aimable autorisation de ses auteurs) pour réaliser un tableau qui présente plus de 200 noms d’animaux marins employés dans les communes des côtes du Trégor, ainsi que deux affiches avec les animaux marins les plus fréquents.

Lire la suite Lire la suite